Accueil > Découvrir Egreville > Patrimoine et historique > Origine du Bourg et de son (...)

Origine du Bourg et de son nom

Contenu de la page : Origine du Bourg et de son nom

Le nom de notre village remonterait aux mérovingiens.
Nous trouvons " Acrivilla " en 1164 ; ce nom signifierait en bas latin " les ateliers ", ce qui n’est pas impossible, puisque nous avons déjà suggéré la présence de l’industrie du fer. D’ailleurs le nom de " Crimeau ", hameau jouxtant le bourg est sans doute de la même origine, anciennement " Ecrignot ". Le bourg, au bas Moyen-Âge (les années 400) se serait déjà développé au Crimeau. A partir de 1085, le bourg s’accroît autour de sa chapelle de fief dite de Saint-Martin, car les pèlerins qui se dirigeaient vers Compostelle s’écartaient des grandes voies pour trouver gîte, couvert et commerces à Egreville. Egreville se trouve en effet à proximité de la grande voie romaine dite " Chemin de César " qui reliait Sens à Orléans. Le fief pendra de l’importance avec un premier château fort en dur vers l’an 1100. Il passe alors dans le patrimoine de Garmond 1er du Donjon, gouverneur de Château-Landon et premier seigneur d’Egreville. Au XII et XIIIe siècles, Egreville se structura. Sous Saint-Louis, la ville fut fortifiée avec quatre portes d’accès : Saint-Martin (au Sud), Notre-Dame (au Nord), la Poterne (à l’Est) et Le Grand-Marchais (ou de Nemours, à l’Ouest). Il ne subsiste aujourd’hui que le nom des portes et le nom de la rue des fossés qui suit le tracé des anciens murs fortifiés.